Meeting de présentation de Breizhistance – Strollad Sokialour Breizh

DSCF8516

 (de gauche à droite:  Morgane Cotten, militante Breizhistance, Thomas Baudoux, porte parole de Breizhistance, Jonathan Guillaume, porte parole de Breizhistance,

 Corentin Lemonnier, délégué aux relation internationales et Maité Etcheverry représente de Batasuna)

 

Plus d'une soixantaine de personnes ont participé au meeting de présentation de Breizhistance – Parti Socialiste de Bretagne à Rennes Mardi 10 novembre à Rennes. Ce fut l'occasion notamment de présenter nos « 100 propositions pour une autre Bretagne » que nous faisons pour les élections régionales de 2010. Une version papier de ces 100 propositions, que vous pouvez trouver en format pdf sur le site, fut ainsi distribuée.

 DSCF8521Ce meeting a été l'occasion de réaffirmer la volonté de BREIZHISTANCE – PSB de construire la démocratie en Bretagne par l'affirmation des droits du peuple Breton à disposer de lui même. C'est bien par cette exigence démocratique que nous redonnerons la possibilité au peuple d'imposer une société de juste répartition des richesses et de solidarité où notre environnement ne sera plus à la merci des choix productivistes et capitalistes.

Thomas Baudoux, porte-parole, accueillit les participant au meeting en Breton avant de passer la parole aux différents intervenants

Corentin Lemonnier délégué aux relations internationales, après un exposé sur la situation des nations sans Etats d'Europe, lu à la tribune les messages de soutiens venant de Corse (Corsica libara), d'Ecosse , d'Occitanie (Libertat), de Tahiti Nui.... mais aussi de Bretagne (Parti breton), alors que Rock Ahokas du Parti Travailliste Kanak et Maité Etcheverry de Batasuna avaient fait le déplacement en Bretagne pour saluer la création de BREIZHISTANCE – PSB.

Morgane Cotten originaire de Carhaix, vivant à Rennes et travaillant à Paris, prit la parole en expliquant en quoi BREIZHISTANCE – PSB offrait une réponse politique aux luttes et aux difficultés sociales que rencontraient aujourd'hui la majorité du peuple Breton.

 

DSCF8528Jonathan Guillaume, porte-parole, rappela les enjeux des prochaines élections régionales en dénonçant le double langage de la majorité régionale et notamment du Parti Socialiste Français en Bretagne. En effet c'est bien la question du droit à l'autodétermination du peuple breton qui doit être posé lors de ces élections. Encore aujourd'hui et malgré un discours « ultra régionaliste » les choix fait par le Conseil régional dépendent encore d'intérêts et de décisions pris à Paris par la classe dominante. BREIZHISTANCE – Parti Socialiste de Bretagne exige volonté et courage politique pour faire du Conseil régional un véritable lieu d'opposition constructive à la politique anti sociale de l'Etat français et de construction de la démocratie en Bretagne.

Ce meeting a été l'occasion de constater qu'il y avait pour un nombre croissant de militants et de militantes, notamment dans la jeunesse, une véritable volonté de s'inscrire dans une structure renouvelée de la Gauche Indépendantiste. La rencontre de ces nouvelles personnes confirme que le chemin que nous avons pris est le bon, et nous encourage à continuer dans la construction de la BREIZHISTANCE avec le Parti Socialiste de Bretagne.

N'hésitez pas nous rejoindre lors des prochaines réunions publiques locales organisées autour des 100 propositions. Ensemble une autre Bretagne est possible ! Savomp Breizh  mod-all asambles