RD 178, pour un tracé économique et écologique.

POLADP_955973_1_px_470_w_presseocean_

Les nuisances et dangers continus que connaissent les riverains de l'actuelle RD 178, l'accroissement de la population dans les cantons traversés, son corolaire en terme de déplacements et de trafic routier vers Nantes, Ancenis et Châteaubriant, rendent impératif une redéfinition de cet axe. Pour autant, il ne faut pas confondre vitesse et précipitation ! Il est nécessaire de penser cet aménagement, non seulement en termes de sécurité routière, mais aussi de cadre de vie et de développement économique. Le tracé privilégié à l'heure actuelle par le Conseil Général est sans doute le plus inadapté qui soit, traversant une zone "Natura 2000", séparant Petit Mars de son "vieux bourg", délaissant les communes de Saint Mars, Ligné, Les Touches...

Breizhistance-IS est particulièrement circonspect face à cette enquête d’utilité publique arrivant début 2011 ! A chaque élection cantonale, le dossier ressurgit pour être ensuite oublié pendant 6 ans ! Comme pour Notre Dame des Landes, aucune des remarques ou suggestions effectuées par le monde associatif et citoyen n’a été écoutée, étudiée, intégrée.

Le tracé proposé pour cette éventuelle future RD 178 délaisse les populations situées à l'Est ; la réouverture de la ligne Nantes-Châteaubriant avec plusieurs années de retard, le réaménagement de la route Nort-Ancenis, … sont autant d'indices montrant que dans une toile d’araignée dont Notre Dame des Landes est supposé être le centre, Nort-sur-Erdre entend confisquer le développement de tout un secteur à son seul profit tout en laissant les autres communes gérer les nuisances directes. Un projet de cette ampleur ne doit pas concerner le seul canton de Nort-sur-Erdre, mais autoriser au contraire la desserte maximale de toutes les communes. C’est pourquoi nous défendons un tracé légèrement décalé vers l’Est et irriguant l’activité sociale et économique de Saint Mars, Ligné, les Touches sans interférence environnementale.

La question de la RD 178 est, comme celle de l'aéroport, typique des pratiques actuelles de nos élus. Nous attendons toujours une véritable consultation démocratique sur " les transports et le développement économique en Loire Atlantique ".

Pour BREIZHISTANCE pays de la Mée, M. Koarer.