Author

admin

Browsing

BREIZHISTANCE – Parti Socialiste de Bretagne se joint à l’appel du collectif anti-marées noires de saint-nazaire et de l’association Natur-Action pour manifester à [Batz-sur-Mer/Bourc’h Baz] le samedi 5 décembre à 15h pour protester contre la nouvelle pollution à l’hydrocarbure qui a touché nos côtes ces derniers jours.

Alors que nous allons bientôt fêter le triste anniversaire du naufrage de l’Erika, nous ne pouvons que constater que les engagements pris par les autorités françaises sur la sécurisation de la mer ne suffisent pas. En effet en fin de semaine dernière c’est plusieurs tonnes de galettes de fioul qui se sont déversées sur les côtes bretonnes et vendéennes. Agents municipaux et pompiers ont passé le week end a ramassé près de huit tonnes de fioul et de sables. Alors que les autorités françaises avançaient la forte probabilité « de remontées à la surface de pollution antérieurs dû à la météo défavorable des derniers jours »,nous apprenons par le laboratoire du CEDRE à Brest que le fioul récupérer sur ces plages ne provient ni de l’Erika, ni du Prestige, ni de la raffinerie de Donges.

 Encore une fois il semble qu’un dégazage sauvage soit à l’origine de cette nouvelle pollution. Depuis le naufrage de l’Erika, puis celui du Prestige, rappelons que les côtes bretonnes et notamment l’estuaire de la Loire, ont connu des pollutions multiples liés aux accidents à répétition de la raffinerie Total à Donges, aux dégazages sauvages, ou encore aux délestages de fûts toxiques.

Ces pollutions coûtent à l’environnement, mais aussi aux collectivités, mais il semble bien que l’Etat français laissera les pollueurs partir sans frais. Il est temps que les bretons et bretonnes puissent se doter d’outils démocratiques leurs permettant d’imposer une sécurisation stricte de leurs côtes.

Afin de dénoncer ces pollutions Breizhistance-PSB appelle à se rassembler à 15h place Murie à Batz/Mer samedi 5 décembre 2009.

Jonathan Guillaume le 1er décembre 2009

On Sunday 13th December 705,000 people are entitled to vote in the consultations for catalan sovereignty

In two weeks more than one hundred cities and towns will held the referendum on independence. Barcelona has hosted a ceremony this afternoon to be a ‘demonstration of force’ with the intervention of various figures of the Catalan social life.

Carlos Mora, the mayor of Arenys de Munt where the 13th September hold the first consultation on independence, said that ‘it is time to end the expose, slavery and humiliation’ from Spain over Catalonia, to build ‘a rich, noble and happy country “and added later that democracy always prevail:’ Freedom is not for sale.’

boutonCatalunyaLeader of Decidim.cat and mayor of Sant Pere de Torello, Jordi Fabregat, said that the council ‘may not deny the use of infrastructure paid by citizens with their taxes “, in reference to the ban imposed by the Court of Spain, to forbid to lend municipal spaces to do the referendum.

Different catalan personalities will close the events, the most striking will be the president of Futbol Club Barcelona, Joan Laporta, ending the campaign in Vic.

Right to vote will be given to people over 16 years and “there will be no discrimination by nationality” because they are entitled to vote those citizens who are registered in the municipalities where the consultation takes place, whatever their nationality.

image001To enhance the transparency of the process, the organization of consultations will allow the presence of media throughout the day on 13th December, including the process of vote counting, an option recommended in UN the best practices code.

Notifications were sent to the European Commission, United Nations and to the monitoring of electoral processes institute as the Carter Center to have knowledge of the event and to send observers if they wish.

+ info Oriol Falguera, campaign director
contacte@freedom.cat / www.freedom.cat

Marc LeFur député UMP
Marc LeFur député UMP

Breizhistance.PSB a appris avec amusement que Marc LeFur (député UMP de la 3e circonscription des Côtes d’Armor et vice président de l’assemblée nationale française) s’impatientait du manque flagrant d’enthousiasme de Frédéric Mitterand à participer à l’ élaboration une d’ éventuelle loi sur les langues dites régionales.Nous souhaitons rappeler simplement qu’aucune initiative majeure et sérieuse n’a jamais émergée depuis Paris pour garantir à la langue bretonne un avenir comme langue vivante. A chaque fois ce sont les Bretons qui ont crée leurs propres solutions: écoles immersives, formation pour adultes, place de la langue bretonne dans la signalétique routière, édition, radios de pays…
Il n’y a rien à attendre de Paris !

Le combat pour la langue bretonne est indissociable du combat pour un pouvoir politique breton. Seul un parlement breton pourrait édicter des lois adaptées à la réalité bretonne sur ce sujet comme sur d’autres.Les élections régionales seront sans doute l’occasion de le dire. En attendant cette échéance en en attendant que Marc Lefur et ses amis de droite comme de gauche le comprennent, sans douter de la bonne volonté des uns ou des autres, nous appelons à soutenir les initiatives locales comme celle des parents d’élèves de l’école de Bruz qui marcheront samedi 05 décembre à partir de 10h30 pour remettre aux autorités éducatives les inscriptions pour la filière publique bilingue de cette commune dont l’administration française tente de limiter la croissance malgré la volonté des parents d’élèves.

Pour Breizhistance-PSB Thomas Baudoux le 1er décembre 2009

Rendez-vous samedi à 10h30 devant l’école Jacques Prévert à Bruz.

Brezhoneg :mann ebet da c’hortoz a-berzh Pariz !

Moursc’hoarzet o deus izili Breizhistance/Strollad Sokialour Breizh p’o doa desket e oa hegaset Marc Le Fur (kannad UMP Aodoù an Arvor ha bezprezidant bodadeg vroadel bro-c’hall) peogwir ne oa tamm pres ebet war-a-seblant gant Frederic Miterrand evit kemer perzh en ur raktres lezenn all diwar-benn ar yezhoù a vez graet « rannvroel » anezho gant tud zo.
Fellout a ra deomp adlavaret n’eus ket bet morse diwanet tamm intrudu sirius ebet e Pariz evit reiñ d’ar brezhoneg un dazont a yezh vev.
Bep tro ez eo ar Vretoned o unan o deus kavet an diskoulmoù : skolioù dre soubidigezh, kelenn d’an dud deuet, brezhoneg war vord an hentoù, embann, chadennoù skingomz…
N’eus mann ebet da c’hortoz a-berzh Pariz !
Ne c’heller ket distagañ ar stourm evit ar brezhoneg eus an hini evit sevel ur galloud politikel e Breizh.
N’eus nemet ur parlamant renet gant ar vretoned a c’hello sevel lezennoù a zerefe gant hor bro ma vefe evit ar brezhoneg pe evit traoù all.
Moarvat e c’hellimp embann kement-se da vare an dilennadegoù rannvro.
En ur c’hortoz kement se hag en ur c’hortoz e vefe komprenet gant Marc Le Fur hag e vignoned eus an tu-dehoù pe eus an tu-kleiz, hag hep kaout douetañs eus youl vat pep hini e c’halvomp da harpañ an intrudoù lec’hel evel hini kerent Bruz a gerzho d’ar sadorn 5 a viz Kerzu adalek 10e30 evit reiñ d’an deskadurezh gall roll ar vugale enskrivet e hentenn divyezhek ar gumun a vez nac’het he gwir da zioren gant melestradurezh ar Frañs.

Evit Breizhistance-SSB : Thomas Baudoux d’ar 1añ a viz Kerzu 2009

Emgav disadorn da 10e30 skol-vamm Jacques Prévert e BRUZ

Moursc’hoarzet o deus izili Breizhistance/Strollad Sokialour Breizh p’o doa desket e oa hegaset Marc Le Fur (kannad UMP Aodoù an Arvor ha bezprezidant bodadeg vroadel bro-c’hall) peogwir ne oa tamm pres ebet war-a-seblant gant Frederic Miterrand evit kemer perzh en ur raktres lezenn all diwar-benn ar yezhoù a vez graet « rannvroel » anezho gant tud zo.
Fellout a ra deomp adlavaret n’eus ket bet morse diwanet tamm intrudu sirius ebet e Pariz evit reiñ d’ar brezhoneg un dazont a yezh vev.
Bep tro ez eo ar Vretoned o unan o deus kavet an diskoulmoù : skolioù dre soubidigezh, kelenn d’an dud deuet, brezhoneg war vord an hentoù, embann, chadennoù skingomz…
N’eus mann ebet da c’hortoz a-berzh Pariz !
Ne c’heller ket distagañ ar stourm evit ar brezhoneg eus an hini evit sevel ur galloud politikel e Breizh.
N’eus nemet ur parlamant renet gant ar vretoned a c’hello sevel lezennoù a zerefe gant hor bro ma vefe evit ar brezhoneg pe evit traoù all.
Moarvat e c’hellimp embann kement-se da vare an dilennadegoù rannvro.
En ur c’hortoz kement se hag en ur c’hortoz e vefe komprenet gant Marc Le Fur hag e vignoned eus an tu-dehoù pe eus an tu-kleiz, hag hep kaout douetañs eus youl vat pep hini e c’halvomp da harpañ an intrudoù lec’hel evel hini kerent Bruz a gerzho d’ar sadorn 5 a viz Kerzu adalek 10e30 evit reiñ d’an deskadurezh gall roll ar vugale enskrivet e hentenn divyezhek ar gumun a vez nac’het he gwir da zioren gant melestradurezh ar Frañs.

Evit Breizhistance-SSB : Thomas Baudoux d’ar 1añ a viz Kerzu 2009

Emgav disadorn da 10e30 skol-vamm Jacques Prévert e BRUZ

15534_210005108218_93428658218_4156883_1933792_n

A National Football Team for Brittany, now!

Breizhistance – Socialist Party of Brittany shares the Irish supporters’ disgust and the one of the Football Association of Ireland after the FIFA refused to replay theFrance – Ireland qualification game. Everything shows that France won  the game and got qualified for the World Cup by cheating, and France captain Thierry Henry has admitted it.

We denounce the FFF’s hypocrisy and the one of the French political leaders usually very swift to use the French football team for their interests, but who refuse this time to admit the cheating, and to support Ireland’s request to the FIFA to replay  the game.
Considering the stakes of the international football games, both France and the FIFA should have demonstrated honesty and join the request of the Football Association ofIreland.

Should it be otherwise, France’s international image as a haughty and corrupted country would be consolidated.

It is high time for Brittany to have national selections in every sport so the Breton sportsmen and women can play in teams that would show more positive values in an international level than those promoted by the French team. Let’s no forget that Slovenia a country a bit smaller than Brittany with fewer inhabitants has been qualified for the World Cup.

Article publié dans Ouest France :Breizhistance_(O-F)26-11-09

La semaine dernière une fuite de la communauté de communes d’Erdre et Gesvres en Loire-Atlantique a permis d’apprendre que le bureau du syndicat mixte d’étude du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes projetait de se payer les services d’une agence de communication uniquement pour contrer les arguments des opposants. En effet aeroportselon le syndicat mixte d’étude les arguments des opposants seraient « trop entendus ». Il est vrai qu’il y a quelques mois la campagne de Nantes Métropole pour le développement durable avaient été magnifiquement détourné. Rappelons que ce syndicat mixte, où siègent les collectivités dirigés par le Parti Socialiste Français, a en théorie un rôle d’étude et en aucun cas de lobbying. 200 000 euro d’argent public vont donc être investis pour contrer au mieux les campagnes de contestations populaires des opposants. Comme les militants de l’ACIPA le font remarquer « si nos arguments étaient faux, il devrait pourtant être facile de les contrer sans avoir recours à un cabinet spécialisé »….

 

Alors que le projet est de plus en plus contesté, que le Grenelle de l’environnement s’était exprimé contre, que des personnalités politiques locales commencent à se rétracter de leurs soutiens à l’aéroport comme Joël Batteux, que aeroport1même l’UMP joue la prudence en demandant un moratoire par la voix de Christophe Béchu, il ne reste plus que les dirigeants du PSF ayant le plus d’intérêts personnels dans ce projet à le soutenir coûte que coûte. C’est à dire J-M Ayrault (Maire, Président Nantes métrople), P. Mareschal (Président du Conseil Général) et J. Auxiette (Président du Conseil régional), soutenus bizarrement par ceux qui ont le plus d’intérêts à ne pas les contredire s’ils veulent garder leurs sièges dans les collectivités, l’UDB 44 et le PCF 44.

 

Breizhistance-PSB rappelle son opposition totale à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et dénonce les méthodes utilisées par les décideurs pour faire accepter coûte que coûte cette gabegie aux habitantes et habitants du pays nantais. Les perspectives économiques et écologiques nous montrent qu’il est préférable d’investir aujourd’hui dans la mise en relation ferroviaires des aéroports bretons plutôt que dans un suréquipement disproportionné et polluant d’une partie de notre territoire.

Comité Breizhistance-PSB de Nantes

breizhistance.naoned[at]gmail.com 

04/12/09 [Pays de Guingamp/Bro Wengamp]

Réunion publique locale Pays de Guingamp à Plouisy salle de la mairie, le Vendredi 04 décembre 20h avec BREIZHISTANCE – Parti Socialiste de Bretagne autour de 100 propositions pour les élections régionales 2010. Ensemble une autre Bretagne est possible !

Emvod foran ha lec’hel evit Bro Wengamp e Plouizi, sal an Ti Ker, d’ar gwener 4 a viz Kerzu, adalek 8e noz. Aozet gant BREIZHISTANCE – Strollad Sokialour Breizh evit komz diwar-benn  100 kinnig evit dilennadegoù rannvro 2010. Breizh mod-all !

08/12/09 [Nantes/Naoned]

Réunion publique locale à Nantes Mardi 8 decembre 2009, Manufacture B bd Stalingrad, 20h avec BREIZHISTANCE – Parti Socialiste de Bretagne autour de 100 propositions pour les élections régionales 2010. Ensemble une autre Bretagne est possible !

Emvod foran ha lec’hel e Naoned d’ar Meurzh a viz Kerzu, Manufacture B bd Stalingrad, adalek 8e noz. Aozet gant BREIZHISTANCE – Strollad Sokialour Breizh evit komz diwar-benn 100 kinnig evit dilennadegoù rannvro 2010. Breizh mod-all !

colkastell111/12/09 [Pays de Vannes/Bro Gwened]

Réunion publique locale à Vannes, palais des arts place Bretagne, le Vendredi 11 décembre à 20h avec BREIZHISTANCE – Parti Socialiste de Bretagne autour de 100 propositions pour les élections régionales 2010. Ensemble une autre Bretagne est possible !

Emvod foran ha lec’hel e Gwened, « Palais des arts » plasenn Breizh, d’ar gwener 11 a viz Kerzu, adalek 8e noz. Aozet gant BREIZHISTANCE – Stro…llad Sokialour Breizh evit komz diwar-benn 100 kinnig evit dilennadegoù rannvro 2010. Breizh mod-all !

11/12/09 [Douarnenez]

Réunion publique locale à Douarnenez Vendredi 11 decembre 2009, salle Charles Tillon,19h avec BREIZHISTANCE – Parti Socialiste de Bretagne autour de 100 propositions pour les élections régionales 2010. Ensemble une autreBretagne est possible !

Emvod foran ha lec’hel e Douarnenez, d’argwener 11 a viz Kerzu, sal Charlez Tillon, adalek 7e noz. Aozet gant BREIZHISTANCE – Strollad Sokialour Breizh evit komz diwar-benn 100 kinnig evit dilennadegoù rannvro 2010. Breizh mod-all !

breizhistance.psb[at]gmail.com

15534_210005108218_93428658218_4156883_1933792_n

Evel harperien skipailh  Iwerzhon ha Kevredigezh Mell-droad Iwerzhon (Football Association of Ireland) heuget eo Breizhistance/Strollad SOkialour Breizh gant dibab ar FIFA da chom hep adc’hoari krogad Bro-c’hall-Iwerzhon.
Pep tra a laka war wel eo bet perzhiet Frans evit Kib Vell-Droad ar Bed en ur druchan, hag an dra-se bet anzavet gant kabiten skipailh Bro-C’hall.

Diskulian a reomp pilpouzerezh an FFF ha renerien bolitikel gall hag a zo ken prim da gustum da implijout skipailh bro Frans evit o interestoù met a nac’h ar wech-man da anavezout an taol-trucherezh,da gomz diwar-benn an danvez-se, ha da souten difrae Iwerzhon d’ar FIFA evit ma vefe c’hoariet ar c’hrogad en-dro.

En abeg d’ar skodou savet gant ar c’hrogadou etrebroadel mell-droad e rankfe ar c’hKMF (FFF) hag ar Stad C’hall diskouez un tamm onestiz ha kevrein gant difrae Kevredigezh Mell-droad Iwerzhon.

Kement-man e grenvo skeudenn etrebroadel ar Frans, hiniv ur vro rok ha breinet.

Poent bras ‘vefe en  Breizh, un douar brudet evit ar vell-droad hag un douar a c’hoarierien ampart, skipailhoù broadel e pep sport a-benn ma c’hellfe pe sportour c’hoari e skipailhoù a zileurio en ul live etrebroadel talvoudoù yac’hoc’h evit ar re treuzkase gant skipailh Bro-C’hall.

Mennegomp evit echuin he deus gellet bro Slovenia, bihanoc’h evit Breizh a-fed poblans, kas he skipailh da Afrika ar su evit kip ar bed.

Jonathan Guillaume d’ar 24 a viz Du 2009.

C’est près d’une vingtaine de personnes qui ont assistés à la réunion publique locale de présentation des « 100 propositions pour une autre Bretagne » du 20 novembre dernier à Châteaubriant. Après un accueil en BretonDSC01135 prononcé par Thomas Baudoux, la discussion a enchaîné par une présentation de BREIZHISTANCE – Parti Socialiste de Bretagne. De nouveaux militants et militantes nous rejoignaient pour cette réunion, les porte-paroles présents sont donc revenus sur l’histoire de la Gauche Indépendantiste en Bretagne et sur le processus qui avait amené à la création du nouveau parti de la Gauche Indépendantiste fin octobre à Fougères. Morvan Coarer et Nathalie Roynard ont d’ailleurs pu témoigner des initiatives de transitions auxquelles ils avaient pu participer en représentant d’une part la plateforme Breizh Da Zont en 2004 sur le canton de Nort-sur-Erdre et en 2008 la plateforme Breizhistance sur lecanton de Saint-Julien-de-Vouvantes.

Les propositions concrètes faites pour les élections régionales 2010 ont ensuite été discuté. Comme déjà annoncé, DSC01139BREIZHISTANCE – PSB présentera un projet politique pour l’ensemble de la Bretagne, et proposera donc des candidates et candidats autant en Bretagne administrative qu’en pays nantais. Alors qu’une dizaine de nation d’Europe à la population moins importante que la Bretagne disposent d’un Etat Indépendant, que les nations sans Etat d’Europe de l’Ouest (Ecosse, Catalogne, … ) sont représentés démocratiquement, ce projet politique, BREIZHISTANCE – PSB entant le construire avec tous ceux et celles qui pointent la nécessité d’un peuple Breton doté d’un parlement démocratique.

Le secteur agricole était représenté par différents métiers lors de cette réunion, et une très riche discussion a révélé le désengagement de l’Etat dans les services publics d’aides aux agriculteurs, la mauvaise gestion de la PAC en Bretagne du fait de l’absence de représentation des agriculteurs Bretons à Bruxelles, et les différents facteurs à mettre en place pour permettre la nécessaire transformation des modes de production agricole.

Pour rentrer en contact avec le comité Breizhistance-psb du Pays de Chateaubriant : Breizhistance.lamee[at]gmail.com

15534_210005108218_93428658218_4156883_1933792_n 

Breizhistance-Parti Socialiste de Bretagne partage l’écoeurement des supporters Irlandais et celui de l’Association Irlandaise de Football après que la FIFA ait refuser à rejouer le match de qualification France-Irlande. Tous les éléments le démontrent, la France se qualifie pour le Mondial en ayant triché, et le capitaine de l’équipe de France le reconnaît. Nous dénonçons l’hypocrisie de la FFF et des dirigeants politiques français d’habitude si prompts à se servir de l’équipe de France pour leurs intérêts, qui cette fois refusent de reconnaître la tricherie et de s’exprimer sur le sujet, tout comme de soutenir la requête de l’Eire auprès de la FIFA pour rejouer ce match. Au vue des enjeux soulevés par les match internationaux de Football, la FFF et la France auraient du faire preuve d’un minimum d’honnêteté et s’associer à la démarche de l’Association Irlandaise de Football.

Ceci conforte l’image déplorable  internationale de la France, celle d’un pays corrompu et hautain. Il est temps que la Bretagne terre de football et de footballeurs de talent,  se dote de sélections nationales dans tous les sports afin que les sportifs Bretons et Bretonnes puissent jouer dans des équipes représentant à l’échelon l’international des valeurs plus positives que celles véhiculés par l’équipe de France. Rappelons que la Slovénie d’une taille comparable à la Bretagne et avec une population moins nombreuse a été sélectionnée pour la coupe du monde.

Pour Breizhistance – Parti Socialiste de Bretagne.

Jonathan Guillaume. Le 24 11 09