Tag

radio kerne

Browsing

Une réussite ! Deux ans après avoir commencé à travailler sur le dossier, avoir demandé de l’aide aux gens et aux associations locales puis avoir présenté le projet officiellement, voilà enfin la réponse du CSA : il y aura bel et bien une radio 100% en langue bretonne à Nantes !

L’annonce de l’officialisation de cette radio est une avancée considérable pour la langue bretonne dans le pays nantais mais également pour toute la Bretagne. C’est une étape importante pour la normalisation de notre langue au quotidien, et ce malgré les frontières administratives d’un autre temps que sont les « Pays de Loire »…

La « Radio Naoned » devrait commencer à émettre en RNT au début de l’année 2019. Il reste encore beaucoup de travail pour collecter de l’argent, trouver et former des bénévoles, installer le matériel, salarier plus de personnel également. C’est une très bonne chose pour les médias en langue bretonne en général : félicitations à l’équipe de Radio Kerne et bon courage pour l’avenir !

Ci-dessous, une interview réalisée en breton par Gwagenn.TV au mois de juin 2017. Morgane Bramoullé, journaliste à Radio Kerne, était venue avec une partie de son équipe au Centre culturel breton « Yezhoù ha Sevenadur » (à Saint-Herblain, prêt de Nantes) pour expliquer le projet à la soixantaine de personnes présentes ce jour-là.

Ur sapre taol-kaer ! Goude daou vloaz o labourat tenn evit prientiñ an teuliad, goulenn sikour an dud hag ar c’hevredigezhioù ha kinnig ar raktres ez-ofisiel ez eo bet embannet ar respont gant ar CSA : bez e vo eus #RadioNaoned !

 

Un araokadenn e vo ar radio-se evit ar brezhoneg war dachenn Bro-Naoned evel-just met ivez evit Breizh a-bezh, anat eo. A-bouez e vo evit normalizaat hor yezh war ar pemdez, daoust d’an harzoù melestradurel a gaver hiziv c’hoazh gant « Broioù-al-Liger »…

Adalek 2019 e rankfe kregiñ ar radio da skignañ e RNT e Bro-Naoned. Labour a chom c’hoazh evit dastum arc’hant, kavout ha stummañ tud a-youl vat, staliañ an dafar, goprañ muioc’h a dud ivez. Un dra vat eo evit bed ar c’hleweled e brezhoneg dre vras : gourc’hemennoù neuze da skipailh Radio Kerne ha bec’h dezhi evit an dazont !

Sed amañ dindan un atersadenn eus Morgane Bramoullé, a labour e Radio Kerne, a oa bet graet gant Gwagenn.TV e miz Even 2017. Deuet e oa gant skipailh ar radio evit kinnig an teuliad dirak un 60 den bennak e kreizenn Yezhoù ha Sevenadur e Sant-Ervlan (e-kichen Naoned).

 

D’ar 14 a viz Even e oa bet aozet un emvod foran gant Radio Kerne e kreizenn Yezhoù ha Sevenadur e Sant-Ervlan e-kichen Naoned. Ouzhpenn 60 den a oa bet o kemer perzh en emvod-se, ar pezh a ziskouez mat ar youl tro-dro d’ur raktres radio hollvrezhonek e Bro-Naoned.

Ur filmig a oa bet savet gant Gwagenn.TV evit gouzout un tammig hiroc’h diwar-benn ar raktres-se. Setu respontoù Morgane Bramoullé a labour e Radio Kerne :

Resevet hon ur gemenadenn a-berzh Radio Kerne evit aozadur un emvod foran d’ar Merc’her 14 a viz Even e Sant-Ervlan. Komzet e vo en degouezh-se diwar-benn ar frekañsoù radio nevez a vo digoret e fin 2017 e Bro-Naoned.

Ur chañs bras e vefe kaout ur radio a skignfe 100% eus ar programmoù e brezhoneg, evit diorren hor yezh e Bro-Naoned hag evit normalizaat anezhi e bed ar mediaoù e Breizh. Rannvro “Broioù-al-Liger” hag ar mediaoù lec’hel o heuliañ ar memes framm (France 3, Ouest-France, …) a ra un troc’h splann evit pezh a sell eus ar mediaoù, dre ma ne vez ket skignet ar programmoù pe ar pennadoù e brezhoneg war dachenn departamant Liger-Atlantel.

Istorel eo ar chañs roet deomp da zigeriñ ur radio 100% e brezhoneg e Naoned, harpomp ar raktres neuze !

Emvod d’ar 14 a viz Even 2017

e Yezhoù ha Sevenadur

e Sant-Ervlan da 7 eur

 

Ur radio 100% e brezhoneg e Naoned.

Laouen eo Ofis Publik ar Brezhoneg ha Radio Kerne o pediñ ac’hanoc’h d’un emvod foran evit ur radio 100% e brezhoneg e Naoned.

En diskar-amzer 2017 e vo digoret frekañsoù Radio Niverel Douarel gant ar CSA e Meurgêr Naoned ha fellout a ra da Radio Kerne respont d’ar galv-mañ ha digeriñ ur skourr eus Radio Kerne e reter ar vro.

Ur raktres meur evit ar yezh ! Un digoradur teknikel evel ‘neus ket bet c’hoazh evit digerin un media holl vrezhoneg er reter.
 Ur raktres a gasimp da benn ma vez an emsav en e bezh o kemer perzh.

Deuit niverus e St Ervlan, e savadur nevez Yezhoù ha Sevenadur, d’ar merc’her 14 da 7eur noz !

Lena Louarn bespresidantez rannvro Breizh
Pierre Boucard karget eus an RNT en SNRL (sindikad ar radioioù dieub)
Loik Jade, Prezidant Radio Kerne
Morgane Bramoullé ha Lou Millour, renerezed Radio Kerne a vo aze evit displegañ pep tra deoc’h hag eskemm.

Ur banne vo servijet da heul an emvod.

Nous avons reçu le communiqué de Radio Kerne (ci-dessous) qui organise une réunion publique mercredi 14 juin à Saint-Herblain (44) pour présenter son projet pour postuler à l’ouverture de nouvelles fréquences radios sur Nantes.

L’installation d’une radio qui émettra 100% de ses programmes en langue bretonne est une opportunité pour le développement de notre langue dans le pays nantais et pour sa normalisation dans le paysage médiatique breton. Le découpage territorial actuel avec la région des “Pays de Loire” et ses médias locaux calqués dessus (France 3, Ouest-France, …) nous fait subir une fracture médiatique qui empêche la diffusion des programmes ou articles en langue bretonne en Loire-Atlantique.

L’opportunité d’ouvrir une radio 100% bretonnante à Nantes est donc historique, soyons au rendez-vous !

 

Réunion publique le mercredi 14 juin 2017

au centre Yezhoù ha Sevenadur

à Saint-Herblain à 19 heures

Un média 100 % en breton à Nantes

L’Office Public de la Langue Bretonne et Radio Kerne sont heureux de vous inviter à la réunion publique qui se tiendra à partir de 19 heures le mercredi 14 juin 2017 à Saint- Herblain, dans les locaux de Yezhoù ha Sevenadur.

Fin 2017, le CSA lancera un appel à fréquences RNT (radio numérique terrestre) sur le territoire nantais. Radio Kerne souhaite postuler à cet appel pour ouvrir une antenne à Nantes.
Pour se voir attribuer une fréquence, le dossier doit être soutenu par les institutions, le monde associatif mais aussi les habitants de la zone de diffusion.

C’est une possibilité technique incroyable qui s’ouvre à nous, une opportunité historique d’ouvrir un média en langue bretonne à l’est du pays.
Une radio associative est un outil de terrain très efficace. On peut l’écouter et bien sûr y participer.

Seront présent(e)s, Lena Louarn, vice-présidente de la Région Bretagne, Visant Roue de l’OPLB, Pierre Boucar en charge du dossier RNT au SNRL (Syndicat national des radios libres), Loik Jade, président de Radio Kerne et Lou Millour, directrice de Radio Kerne.

Nous aurons le plaisir de boire un verre avec vous à l’issue de la réunion.

 

Daou vreton a zo kouezhet dindan taol ar justis n’eus ket keit se. Tamallet zo dezhe bezañ laosket ur vombezenn dirak ur greizenn finañsoù ha bezañ bannet kokteloù Molotov ouzh daou archerdi.
N’eo ket diwar o fenn e vo komzet hiziv met reiñ a ra digarez deomp da zont en-dro war oberiantiz ur gevredigezh, Skoazell Vreizh, bet savet ouzhpenn daou ugent vloaz zo evit harpañ familhoù ar stourmerien bolitik harzet p’o deus kaset oberiadennoù ‘maez-lezenn, p’eo doareet o stourm evel-se gant ar gwir gall. Fabris Kadou, sekretour Skoazell Vreizh…

D’an 3 a viz Kerzu 2013 e oa bet roet ar gaoz da gKeleier Breizh e brezhoneg gant Radio Kerne. Kinnig a ra Fabris Cadou hol lec’hienn kelaouiñ nevez hag e tistro war darvoudoù ar Bonnedoù Ruz. Atersadenn kaset da benn e-pad 10 munutenn gant Laetitia Fitamant.

    2

Le 3 décembre 2013, Radio Kerne a donné la parole à Bretagne Info. Fabris Cadou présente notre nouveau site d’information et revient sur les évènements des Bonnets Rouges. L’entretien est réalisé pendant une dizaine de minutes par Laetitia Fitamant.