peg_libertat

Messages de soutien à Breizhistance – Parti Socialiste de Bretagne

Certaines organisations invités n’ont pu être présente lors du meeting de présentation du nouveau mouvement Breizhistance – Parti Socialisete de Bretagne mais nous ont fait parvenir des textes que vous trouverez ci dessous :

Message de LIBERTAT, mouvement de la gauche révolutionnaire d’Occitanie

peg_libertat

LIBERTAT, mouvement de la gauche révolutionnaire d’Occitanie, se félicite de la façon la plus sincère qu’il soit de la naissance du Parti Socialiste de Bretagne.

Face à une droite et à une gauche institutionnelles prônant le nationalisme français, seule la construction de mouvements politiques de gauche forts, en dehors de ces partis, permettront aux différents peuples d’Hexagone d’être respectés par l’Etat français et d’obtenir par la lutte la reconnaissance de leurs droits essentiels.

C’est dans cet esprit que s’est créé en septembre 2009 LIBERTAT. Forte de 17 ans d’expérience avec Anaram Au Patac, notre nouvelle organisation s’emploie à bâtir un mouvement large et populaire, sans renier les bases qui sont les notres : la lutte contre le capitalisme et toutes les discriminations qu’il entraine, ainsi que la lutte pour le droit à l’autodétermination des peuples.

Les bretons sont un peuple et aspirent donc au respect de ces droits inaliénables. La mise en place d’une véritable autonomie politique pour la Bretagne nous semble une étape nécessaire dans son émancipation. LIBERTAT s’associe pleinement à cette revendication légitime.

La solidarité entre nos mouvements doit être une des priorités de notre combat. Puissent nos luttes et nos réflexions se rejoindre encore plus souvent que ce fut le cas par le passé.

Vive la Bretagne réunifiée, libre et solidaire !

Breizh Dieub !

LIBERTAT, movement de l’esquèrra revolucionària d’Occitània

Tavini Huiraatira – FLP

Message de soutien du Tavini Huiraatira – Front de Libération de Polynésie à la nouvelle formation indépendantiste bretonne : Breizhistance-Parti Socialiste de Bretagne

 

boutonTaviniPeuple Breton,

Nous apportons notre soutien fraternel à tous les membres de la nouvelle formation indépendantiste bretonne : Breizhistance – Parti Socialiste de Bretagne. Ce rassemblement est la continuation d’un combat juste et légitime qui consiste à avoir le droit à s’autodéterminer et à réintégrer constitutionnellement la langue et la culture bretonne dans la vie publique de la Nation bretonne.

Nous constatons dans ses actions, un comportement néo-colonialiste de l’état français sur nos territoires. Paris ne cesse d’imposer ses ordres sans tenir compte du bien et de la dignité des peuples colonisés. Nous exigeons de l’état français un processus de décolonisation.

tavini_flag.1-bfda5La Polynésie a malheureusement été le lieu des essais nucléaires aériens et souterrains de cet état colonial. La bombe nucléaire a bouleversé le mode de vie polynésien et a généré des comportements d’assistés. Aucun développement n’a été mis en place en parallèle et après cette période, période de l’argent facile. L’après CEP (Centre d’Essai du Pacifique) est une catastrophe, la Polynésie doit à présent panser ses blessures économiques, sociales et culturelles. Ils ont violé un des derniers paradis sur Terre puis ni vu ni connu ils nous donnent des leçons. « Non ! Messieurs les donneurs de leçon du pays des droits de l’homme, vous ne vous en sortirez pas comme ça ! Maintenant il faut payer la facture. Comment voulez vous convaincre les polynésiens et les touristes que le poisson et les cocos de Moruroa et Hao sont comestibles ? Outre les retombées aériennes radioactives dans toutes nos îles, comment voulez-vous faire croire au monde entier que les fissures du sol souterrain de ces atolls ne laisseront pas échapper votre poison radioactif dans toute la zone polynésienne ? ».

Après avoir fait courir le bruit que ces essais nucléaires étaient « propres », l’état français par la voix de son chef Monsieur Nicolas Sarkosy propose de promouvoir les atolls Moruroa et Hao comme lieux de mémoire et de fierté territoriale. Oui pour « lieux de mémoire » pour commémorer l’assassinat d’une partie de notre terre nourricière par cet état colonial, mais non et encore non pour « lieux de fierté territoriale ». Ils nous imposent leurs bombes puis nous demandent d’en être fiers. Qui peut en être fier ? Allez demander au algériens s’ils en sont fiers ? ou encore demandez aux parisiens s’ils seraient fiers si on leur avait fait exploser des champignons nucléaires au dessus des Champs Elysées ?

Merci de votre attention, nous sommes de tout cœur avec vous, votre combat est aussi notre combat.

Faaito ito (Courage)

Le Tavini Huiraatira no te Ao Maohi – Front de Libération de Polynésie

Déclaration de soutien de Batasuna à la création du mouvement

Breizhistance – Parti Socialiste de Bretagne

 

boutonEHAgur lagunak,

La gauche indépendantiste basque salue les participants au congrès constitutif du mouvement Breizhistance – Parti Socialiste de Bretagne. Nous saluons aussi chaleureusement tous ceux et celles qui luttent pour la reconnaissance des droits nationaux de la Bretagne

Euskal Herria et la gauche abertzale plus particulièrement, n’oublieront jamais la solidarité des militants bretons en faveur de la lutte de libération nationale du Pays Basque. Nous vous sommes redevables aujourd’hui encore, à un moment où la société civile basque subit un véritable état d’exception, du soutient fraternel sans faille que vous manifestez chaque fois que nous avons à subir la répression des états français et espagnol.

Cela étant, nous voulons vous témoigner de notre plus grande marque de respect et de solidarité vis-à-vis de votre engagement militant en faveur d’une Bretagne socialiste et souveraine.

batasuna logoFace à un état français dont l’ultra jacobinisme suppose une négation sans équivalent au sein de l’Union Européenne pour les Peuples dits « minoritaires » comme les nôtres, la collaboration avec des mouvement comme celui que vous êtes en train de fonder est primordiale pour Batasuna. Il y a bientôt 4 ans, une déclaration commune aux Nations sans Etats sous dominations française a été actée à Corti. Nous réaffirmons ici la nécessité de poursuivre le travail en commun de la lutte contre le centralisme jacobin et pour l’émancipation de nos peuples.

Nous souhaitons beaucoup de réussite et un beau et long parcours à votre mouvement.

Besarkada bero-beroa gure partetik!

Gora Breizh Askatuta! Bevet Breizh Dieub!

Gora Breizh eta Euskal Herriaren artean elkartasuna! Bevet ar c’henskoazell etre Breizh hag Euskal Herria!

BATASUNA